Aïcha Snoussi

Née en 1989, à Tunis. Vit et travaille à Paris. Aïcha Snoussi est diplômée de l’Institut Supérieur des Beaux-arts de Tunis et de l’Université de la Sorbonne. Graveuse de formation, le dessin à l'encre noir est au centre de ses expérimentations. Des fresques in situ aux installations de cahiers, le dessin est pensé comme un outil de fouille et de déconstruction - développé autour de fictions queers et féministes. Anticodexxx, le livre des anomalies ou encore undefined scrolls sont des projets d'anti-savoirs, qui questionnent les normes établies et la pensée dominante en créant d'autres imaginaires possibles. Son travail a été exposé à Investec Cape Town Art Fair, Art Paris, AKAA Art Fair, 1.54 à Londres, Art Brussels, Marseille, mais aussi dans des expositions de festivals queers militants comme Sortir de l’hétérosexualité au 59 Rivoli, Comme Nous Brûlons à Saint-Denis et Au temps du 230 à Tunis. 

 

Aïcha Snoussi manipule le papier comme une peau, le feutre devient un outil de dissection qui coupe et charcute, donnant naissance à des organismes ouverts, désarticulés, impurs.. L’encre déborde et gangrène l’espace investi dans lequel viscères, vulves et machines se pénètrent dans un engrenage sans fin. Le papier ou le mur deviennent le terrain de jeu du dessinateur-chirurgien opérant in vivo, entre les couches, dans les strates. Par le recours à la fiction, aux fonctions de l’encyclopédie et à l’expérimentation in situ, le dessin est réfléchi comme une opération qui tenterait de dépecer les choses et les savoirs ancrés, telles que les normes de genre, de corps et de sexualités.