Slimen Elkamel_edited.jpg

À CŒUR OUVERT

Exposition à l’Institut du Monde Arabe

SLIMEN ELKAMEL

04 février - 06 mars 2022
Commissaire d'exposition
Ronan Grossiat

Institut du Monde Arabe
Espace des donateurs (Niveau -2)
1 Rue des Fossés Saint-Bernard, 75005

L’Institut du Monde Arabe, en co-production avec la galerie La La Lande, consacre à l'artiste Slimen Elkamel sa première exposition muséale «À CŒUR OUVERT». Elle comprend une partie monographique, qui retrace ses différentes périodes artistiques depuis 2010, et présente sa nouvelle série, sur le thème de l'amour dans la société orientale.

 

L'exposition «À CŒUR OUVERT» s'inscrit dans un «Parcours Slimen Elkamel à Paris» qui prend place au sein de trois lieux : l'Institut du Monde Arabe, la galerie La La Lande qui représente l'artiste, et la galerie Nouchine Pehlavan, qui prête son espace à l'occasion de cet événement.

 

À cette occasion, une monographie intitulée "PRÉ-FIGURATION,  Sur les sentiers de la peinture de Slimen Elkamel", retraçant douze ans de création de l'artiste, vient d'être publiée par Skira en co-édition avec la galerie

La La Lande.

"Éblouissant et poétique, le travail de Slimen Elkamel est un hommage éloquent à cette Tunisie qu’il aime tant. Le peintre y fait exploser sa culture en la mettant au service de grandioses conceptions. Narrateur de songes, l’artiste ne peint pas simplement l’histoire de son pays mais l’humanité envoûtante des civilisations qui l’ont traversé. L’art est toujours synonyme de partages et de découvertes, c’est donc avec un immense plaisir que j’accueillerai à l’Institut du monde arabe Slimen Elkamel, plasticien virtuose de la scène artistique contemporaine arabe."

Jack Lang

Coup de cœur - acrylique sur toile - 210 x 157 cm - 2020 - collection Ouissem Barbouchi .j
Deux moments - acrylique sur toile - 130 x 130 cm - 2018 - collection particulière.jpg

Coup de cœur, 2020, acrylique sur toile, 210 x 157 cm,

Collection particulière 

"Découvrir les œuvres de Slimen Elkamel, c’est ressentir une particulière force, celle d’appréhender le monde différemment. En une période où l’incertitude "gagne sans que nous puissions concevoir comment", l’artiste invite à des chemins alternatifs, ceux d’une « connaissance nouvelle, flottante, qui vous donne de ne pas vous engloutir" (1).

Dans un monde d’information instantanée et subie, l’artiste fait le choix d’un lent cheminement aux directions multiples, d’un apprentissage. Se perdre comme source de connexion rhizomique. 

Dans un monde de personnalités starifiées, hégémoniques et futiles, l’artiste fait le choix des "inconnus, des marginalisés, des laissés pour compte, des passants(2).

Dans un monde de l’ego, l’artiste fait le choix du décentrement, de la relation, d’un rapport au non-humain ré-inventé. 

Dans un monde de la surveillance de masse et de la post-vérité, l’artiste fait le choix du codé, de l’imaginaire, de la tradition orale héritée de ses tantes, inépuisable source de résistance et de liberté.

"J’ai appris que l’art prête l’oreille au monde lorsqu’il tourne le dos à la finitude de son histoire(3).

Entrez, prêtez l’oreille au monde ! "À cœur ouvert" est un acte de vie, un appel à un nouveau départ, une incitation à l’écoute de la diversité du monde, la plus lucide des manières de « ne pas nous engloutir ».

Ronan Grossiat

Commissariat effectué au profit de l’association à but non lucratif d’intérêt général ‘Institut du Tout-Monde’

  1. "Poétique IV : Traité du Tout-Monde", Edouard Glissant (1997)

  2. "Correspondances entre Michket Krifa et Slimen Elkamel" (2020)

  3. "Je ne veux pas que l’histoire s’arrête ", Slimen Elkamel (2021)

2 - Les deux noyés - acrylique et broderie sur toile_ acrylic and embroidery on canvas - 1

Les deux noyés, 2017, acrylique et broderie sur toile, 150 x 150 cm,

Collection The Pas-Chaudoir of Contemporary Art from Africa

and the Diaspora 

"À chaque histoire, son histoire, son corps et son être propre. L'art se nourrit des histoires que nous tissons autour de lui, tout comme une personne a son récit fondateur et qui l'inscrit ainsi dans la trame des rencontres passés et à venir".

Slimen Elkamel

Body wink - acrylique et broderie sur toile - 210 x 205 cm - 2019 - Collection Véronique M

Body wink, 2018, acrylique et broderie sur toile, 210 x 205 cm,

Collection particulière

Depuis plus de quinze ans, Ronan Grossiat soutient l’émergence de la scène française. Il fait partie d’une nouvelle génération de collectionneurs qui choisit de s’investir plutôt que d’investir, s’inscrivant dans une pratique résolument éthique, hors des logiques de marché et de spéculation. Son engagement est tourné vers le soutien à de jeunes artistes dans une ligne politique et sociale, notamment par la production de projets lors d’expositions en institutions, de résidences ou de biennales.. Il est Secrétaire Général de l‘association de collectionneurs ADIAF (Association pour la Diffusion Internationale de l’Art Français), structure organisatrice du Prix Marcel Duchamp, et membre du Groupe d’Acquisition Art Contemporain du Centre Pompidou.

Slimen Elkamel un peu partout 2021 Acryl

Un peu partout, 2021, acrylique sur toile, 210 x 200 cm,

Collection David Brolliet

Parcours Slimen Elkamel à Paris

Institut Du Monde Arabe

1 Rue des Fossés Saint-Bernard, 75005 Paris

Ouverture VIP/ Presse, signature du livre: 03 février, de 17:00 à 20:00

04 février - 6 mars 2022

Du mardi au vendredi de 11:00 à 18:00

Samedi - dimanche de 11:00 à 19:00

Visites privées en présence de l'artiste le 9, 12, 17, 20, 22 et 26 février

Galerie La La Lande

56 rue Quincampoix, 75004 Paris

Vernissage public : 05 février, à partir de 17:00

05 février - 10 mars 2022

Du mardi au samedi, de 11:00 à 19:00

Galerie Nouchine Pahlevan

47 Rue Chapon, 75003 Paris

Vernissage public : 05 février, à partir de 17:00

05 février - 10 mars 2022

Du mardi au samedi, de 11:00 à 19:00

Télécharger le dossier de presse
Livre 11_edited_edited.jpg

Monographie "PRÉ FIGURATION, SUR LES SENTIERS DE LA PEINTURE DE SLIMEN ELKAMEL"
En co-édition avec la maison Skira, la galerie La La Lande publie une monographie autour de la pratique artistique de Slimen Elkamel. Préfacé par Jack Lang, cet ouvrage réunit des textes écrits de : Paul Ardenne, Michket Krifa, Aurélien Simon, et Hafida Jemni Di Folco.