Bientôt une nouvelle adresse !

 Restez informé !

Abonnez-vous à notre Newsletter

Thameur Mejri

THAMEUR MEJRI

  • La La Lande déménage pour s'agrandir ! 

    Bientôt une nouvelle adresse ! 

  • L'artiste El Mehdi Largo rejoint la famille La La Lande ! 

    Né en 1992, El Mehdi Largo est un artiste plasticien d’origine marocaine. Diplômé de l’École de Beaux-Arts du Mans, Mehdi raconte, à travers sa pratique artistique, son vécu de fils d’immigrés clandestins.
    La photographie, la vidéo, l’installation et la céramique lui permettent de documenter son histoire, en s’appuyant sur des images et des symboles que rappellent son origine, et d’aborder thématiques liées à la question de l’identité, à la migration et à la marge, au mythe et à la tradition culturelle.

    El Mehdi Largo - Galerie La La Lande.jpg
  • SAM Art Projects

    Le 12ème Prix SAM pour l’art contemporain 2020 a été décerné à notre artiste Aïcha Snoussi. L’artiste a été choisie jeudi 17 décembre 2020 à l’issue des délibérations du comité scientifique 2020 composé de Sandra Hegedüs, Nicolas Bourriau, Gaël Charbau, Marta Gili, Sebastien Gokalp, Emma Lavigne, Jean-Hubert Martin et Jérôme Sans.
    L'exposition aura lieu au Palais de Tokyo en 2022, accompagnée d'une édition monographique.

    Aïcha Snoussi
  • "Sumegne/Ngaparou"

    Fondation Blachère

    Slimen El-Kamel
    Exposition collective en cours
    15 octobre 2020 - 13 mars 2021

  • "Jusqu'à ce que s'effondrent mes veines (États d'urgence)"

    Musée d'Art Contemporain de Lyon

    Thameur Mejri
    Exposition personnelle

    Mercredi 4 mai 2022 - Dimanche 17 juillet 2022
    Commissaires : Salma Tuqan (Delfina Foundation), Matthieu Lelièvre

    Thameur Mejri, Untitled, 2016
  • L'artiste Eser Gündüz rejoint la famille La La Lande !

    Eser Gündüz est un artiste qui met l'accent sur des utopies variées à travers la base achitecturale. Il ressent les différents moments des utopies, et crée avec la puissance de l'équilibre et les sens sur la peinture. Ensuite, il compose cette œuvre sur son mur d'art. Ici, ces formes génèrent la puissance magnétique avec d'autres actes de peinture.

    Eser Gündüz dans son atelier

Le 12ème Prix SAM pour l’art contemporain 2020 a été décerné à Aïcha SNOUSSI, pour son projet « Underwater تحت الماء » conçu comme une expérience d'archéologie fictive. L’artiste a été choisie jeudi 17 décembre 2020 à l’issue des délibérations du comité scientifique 2020 composé de Sandra Hegedüs, Nicolas Bourriau, Gaël Charbau, Marta Gili, Sebastien Gokalp, Emma Lavigne, Jean-Hubert Martin et Jérôme Sans.

Underwater تحت الماء est une expérience d'archéologie immersive, une fiction politique faisant émerger à la surface une civilisation future disparue sous les eaux aux antisavoirs queers, panafricains, décoloniaux. Cette fiction périmètre son terrain de fouille dans une poésie de l’urbain et du vivant et comprendra une installation d’objets disposés en inventaire : Dessins, cartes, ossements, pierres, liquides, livres, photographies, cahiers, plantes, enregistrements sonores, outils, godes, bouteilles, cheveux, cordes, ongles, sceptres, talons, couteaux-pailletés, récits décomposés, débris.

 

Le travail d’inventaire cherche à tisser les liens étroits entre queerness, exil, colonialité, tout en redonnant sa puissance aux transmissions de l’histoire non écrite. Par des recherches d’archives, des rencontres et des discussions à Tunis, à Paris, à Marseille, il s’agira d’inventorier un ensemble de récits en marge, en parallèle à une étude approfondie de la légifération des corps indigènes pendant la colonisation française. Par le croisement des pratiques archéologiques et des fictions politiques, le travail consiste à réfléchir les concepts de traces, de mémoire, de luttes et d'imaginaires collectifs issus des minorités. L’exposition fonctionnera comme un outil d'empowerment qui donnera lieu à des lectures rhizomatiques de l’histoire en marge...

La déconstruction des savoirs vise un renversement de points de vues, des disparités de pouvoirs et des systèmes d'oppressions qui ont permis aux groupes dominants d'écrire leur histoire, leurs visions, leurs fictions, au dépens de toutes les autres. Le processus de recherche utilise le trope archéologique comme ensemble de méthodes en creux - fouille, exploration, prospection - et de pratiques en profondeurs pour faire émerger à la surface le souterrain, le caché, l’enseveli, l’invisible, le secret, ce qui n’est pas en lumière, ce qui vit dans les excavations, ce qui a plus de 3000 ans.

L'exposition aura lieu au Palais de Tokyo en 2022, accompagnée d'une édition monographique.

Recherches fréquentes

Adresse

56 Rue Quincampoix

75004 Paris

Contact

+ 33 6 40 56 12 54

+ 33 7 68 10 80 25​

contact@lalalande.art

 

SOUSCRIVEZ À NOTRE NEWSLETTER

  • Facebook
  • Instagram
  • LinkedIn

Slimen Elkamel

 All rights reserved © 2021 Galerie LA LA LANDE

Aïcha Snoussi, Lauréate du prix SAM Art Projects

Go to link